Grand Hamster

L’amour n’attend pas le déconfinement !

Série : « Ma vie de Grand Hamster » [1/3]

Malgré le contexte quelque peu perturbé de ce printemps, le Grand Hamster n’aura pas attendu la fin du confinement pour rencontrer sa moitié !

Un rendez-vous… pas si galant !

C’est le printemps : le soleil brille, les oiseaux chantent … et le « kornfarel » se reproduit ! A NaturOparC, le mois d’avril a été marqué par la rencontre des premiers couples de Grand Hamster au sein de l’élevage : c’est sous surveillance rapprochée que 15 chanceux ont été conduits dans les appartements de mesdames, afin d’assurer une descendance à l’espèce et contribuer à l’effort collectivement mené en Alsace pour le retour durable de l’espèce. Ces huit jours passés ensemble sont décisifs, et bien que sympathique en apparence, cette cohabitation ressemblerait presque à un supplice pour notre Grand Hamster ! En effet l’espèce, solitaire et territoriale, n’apprécie que très brièvement la vie de couple et uniquement si le moment est bien choisi. Si tel n’est pas le cas, gare à la fureur de Madame …

Des naissances très attendues !

Si les efforts consentis portent leurs fruits, le parc aura le plaisir d’accueillir quelques individus de plus au cours du mois de mai. Il faut en effet attendre une vingtaine de jours après la cohabitation et bien prêter l’oreille pour entendre les premiers cris des nouveaux nés. Ils passeront ensuite 3 à 4 semaines avec leur mère avant d’être sevrés, et regagneront un mois plus tard leurs appartements individuels.

Si ces naissances sont tant attendues, c’est qu’elles conditionnent la possibilité de relâcher des individus nés en captivité dans la plaine alsacienne, afin de s’approcher chaque année un peu plus d’une
installation viable du Grand Hamster dans la région. En effet, bien que la situation sanitaire actuelle mobilise les esprits, la conservation de la faune sauvage n’en est pas négligée pour autant. Les efforts menés pour la biodiversité continuent.

Déconfinement prévu en Fin Mai – début Juin !

Cette année ne fera pas exception aux précédentes ! Près de 300 Grands Hamsters sont destinés à être relâchés dans le cadre du renforcement de population prévu par le “Plan National d’Actions en faveur du Hamster Commun et de la biodiversité de la plaine d’Alsace”.
Effectuées dans des secteurs où les populations encore fragiles et nécessitant d’être consolidées, ces opérations prévoient de relâcher environ 20 hamsters par hectare sur des parcelles de blé, entre mi-mai
et fin juin : ce choix permet aux nouveaux arrivants de se reproduire avant de préparer leur hibernation dès la fin de l’été. Peut-être aurons nous la chance de voir, au printemps prochain, émerger des terriers
quelques jeunes dans les champs de blés ?

Le Grand Hamster est une espèce très discrète dans la nature et difficilement visible à l’état sauvage… NaturOparC offre ainsi la possibilité à ses visiteurs de pouvoir les observer de près grâce à des terrariums vitrés et des animations quotidiennes permettent aux soigneurs de sensibiliser le grand public à ce rongeur parmi les mammifères les plus menacés de France, mais aussi sur les actions menées pour sa sauvegarde en Alsace.

[ Télécharger le communiqué de presse ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *